comptabilité générale système français et normes IFRS  »Jacques Richard Christine Collette »


« Ne pas se rendre riche en idées » et « garder son crédit. » Jacques Savary1 (1675)
000029818Contrairement à ce que croit encore un large public et ce que veulent faire accroire la plupart des manuels de l’enseignement « technique » la comptabilité n’est pas une technique neutre mais un « produit » social et politique qui sert les intérêts d’un groupe ou de groupes d’acteurs dominants : les modifications fréquentes des concepts de résultat et des types d’évaluation sont la conséquence d’une lutte entre différentes parties prenantes (créanciers, actionnaires, managers, salariés etc.) pour façonner à leur manière la représentation et la distribution de la richesse produite Mais la comptabilité n’est pas seulement une résultante « passive » d’affrontements sociaux, c’est aussi un instrument « actif » qui façonne de nouvelles idéologies, de nouvelles conceptions de la gestion et qui permet d’obtenir certains résultats (parfois inattendus) :  en clair les choix comptables sont porteurs de conséquences
Cette dialectique de la comptabilité qui est à la fois un produit social et en même temps un moyen de façonner la société est particulièrement visible en ce tournant du XXIe siècle ; la situation actuelle, marquée par la pénétration des fameuses « normes financières internationales » (IFRS – International Financial Reporting Standards).

Lien de téléchargement : Cliquez Ici pour accéder au Drive

Publicités