JO 2016 : les quatre moments qu’il ne fallait pas rater cette nuit à Rio


jo2016-rio-logo01
Rio 2016 

La France n’a remporté aucune médaille lors de cette première journée d’épreuves olympiques. En basket, la bande à Tony Parker s’est effondrée face à l’Australie. Déception aussi chez les footballeuses : bien que victorieuses face à la Colombie mercredi (4-0), les Bleues ont été battues par les Etats-Unis (1-0) dans la soirée. France TV info fait le point sur ce qu’il ne fallait pas manquer.

Football : les Bleues s’inclinent face aux États-Unis

L’équipe de France féminine de football n’aura pas réussi à gravir la montagne américaine. Les Bleues ont cédé face aux hégémoniques Américaines (1-0), et devront donc aller chercher leur billet pour les quarts de finale contre la Nouvelle-Zélande, mardi. Les Françaises peuvent être déçues tant elles se sont créées nombre d’occasions en première période.

Grâce au but de leur capitaine Lloyd – et signant une treizième victoire de rang en tournois olympiques -, les Américaines se détachent en tête avec six points, soit trois de plus que la France après sa victoire contre la Colombie mercredi (4-0). 

Basket : les Français sombrent face à l’Australie

Malgré le retour de Tony Parker, les basketteurs français ont raté leur entrée aux Jeux de Rio en sombrant face à l’Australie (66-87), qui n’est pourtant pas la plus redoutable équipe de leur groupe.

Placés dans une poule où figurent l’immense « Team USA » et la Serbie, vice-championne du monde, les Bleus se devaient de l’emporter contre les « Boomers » qui n’ont jamais gagné une seule médaille, Mondial et JO confondus. « On a pris une gifle », soupire le pivot Rudy Gobert, ajoutant « on a été trop gentils (…) On a encore quatre matchs de poule. Maintenant, il faudra être prêts lundi (contre la Chine). »

Tennis : Venus Williams sort dès le 1er tour

Médaillée d’or à Sydney il y a déjà seize ans, Venus Williams, sixième joueuse mondiale, a été éliminée d’entrée de jeu par la Belge Kirsten Flipkens, 62e au classement mondial. Il a tout de même fallu trois et dix-neuf minutes de jeu et un tie-beak à cette dernière pour venir à bout de son adversaire et créer la sensation de la soirée (4-6, 6-3, 7-6).

Natation : la Hongroise Katinka Hosszu pulvérise le record du monde au 400 m quatre nages

« Franchement, je courais après ce record du monde depuis pas mal de temps, cela faisait sept ans que je l’avais en tête. Ce matin (samedi), je savais que je pouvais nager beaucoup plus vite ce soir. En venant à Rio, je voulais prendre du plaisir, c’est ce que j’ai fait. »

La Hongroise Katinka Hosszu a pulvérisé de plus de deux secondes le record du monde du 400 m quatre nages cette nuit, s’ofrrant par la même occasion le titre olympique dans le bassin de Rio de Janeiro. La multiple championne du monde et d’Europe (notamment en quatre nages), et déjà détentrice du record du monde du 200 m quatre nages, a établi un nouveau temps de référence en 4 min 26 sec 36, repoussant à près de cinq secondes l’Américaine Maya Dirado, médaillée d’argent.

Article signé par : Kanza Abdellaoui

 

Publicités