Finance Islamique Une illustration de la finance éthique


​La fin du communisme et du collectivisme a pu donner à penser que la loi du marché allait s’imposer à l’ensemble de l’économie de la planète. Recherche de valeur pour l’actionnaire, exigence de 15 % de retour sur investissement, délocalisations devaient être les axes de l’économie capitaliste.

Pourtant, les méfaits d’un marché régulé de manière insuffisante ou insuffisamment intelligente ont pu être constatés dès 2007 avec la crise financière qui a emporté une bonne partie du secteur bancaire.

On s’est alors souvenu du mouvement pour une finance qui ne soit pas centrée exclusivement sur le profit, la finance éthique. C’est l’objet d’un discours remarqué du président de la République française, Nico-las Sarkozy, prononcé le 25 septembre 2008 et dont on peut reprendre quelques phrases riches de sens :

« L’économie de marché, c’est un marché régulé, mis au service du développement, au service de la société, au service de tous. […]. Le capitalisme […] ce n’est pas la primauté donnée au spéculateur. C’est la primauté donnée à l’entrepreneur […], la récompense du travail, de l’effort, de l’initiative […], c’est la responsabilité individuelle, l’engagement personnel […]. »

Publicités

Qu'est ce que vous en pensez !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s