Les 7 fautes d’orthographe les plus communes dans la langue française


 1 – « Autant pour moi » :autant.png

L’expression correcte pour reconnaître son erreur est « au temps pour moi ». Si vous écrivez donc: « Ah ! J’ai fait une erreur, autant pour moi ! », Vous aurez en réalité fait deux erreurs.Oui, cela ne parait pas du tout naturel mais c’est comme ça.

 2 – « Tout » et « tous » :tout-tous

Il existe une petite règle toute simple pour éviter 90% des fautes entre « tous » et « tout » : utilisez « tout » lorsque la suite de la phrase désigne un singulier et « tous » lorsque la suite de la phrase désigne un pluriel. Vous verrez, ça marche presque toujours.  

 3 – « Et bien » ou « Eh bien » :

Si vous voulez donner un petit style « oral » à votre texte en commençant une phrase par « Eh oui ! », ou « Eh non ! », eh bien, il ne faut pas écrire « Et bien » : ça n’a aucun sens ! Il faut orthographier cette expression « eh » voire avec une « hé ».

 4 – Parmi et malgré :

« Parmi » et « malgré » ne prennent jamais de « ». En revanche, « toujours » et « jamais » en ont tout le temps un.

 5 – Ne jamais oublier le « Ne » à l’écrit :

« C’est pas grave » diront certains, mais ils auront tort ! il faut écrire : « Ce n’est pas grave ». Même si à l’oral, on a totalement effacé la négation et qu’elle ne s’entend plus, ce n’est pas pour cela qu’elle n’existe plus.

 6 –« Tort » ou « Tord » :

On voit le mot « tord » à tort et à travers. Et pourtant, les gens sont souvent dans l’erreur. Avoir « tort » (se tromper), s’écrit bien avec un « t » à la fin.

 7 – « cent », « mille », « vingt » :

Les nombres cent et vingt restent invariables quand ils ne sont pas multipliés. Ils prennent un « s » seulement s’ils sont multipliés et qu’ils ne sont pas suivis d’un autre nombre.

Exemple : 80 => quatre-vingts ; 90 => quatre-vingt-dix ; 200 => deux cents ; 220 => deux cent vingt

De son côté, mille est TOUJOURS invariable, il ne prend jamais de « s ».

 On écrit « censé » ou « sensé »

Voici une petite astuce pour s’y retrouver avec ces deux homonymes : lorsqu’on peut remplacer « censé » par « supposé », il faut écrire « censé », avec un « c ». Le mot « sensé » signifie « qui a du sens ».

Exemple : Les personnes les plus sensées ne seraient-elles pas censées diriger la cité !

 

Publicités

Qu'est ce que vous en pensez !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s