LA MISE EN PLACE D’UN SYSTÈME DE CONTRÔLE DE GESTION DANS LES ORGANISATIONS PUBLIQUES MAROCAINES


La réforme de l’Etat Marocain, inspirée des grands principes de la Nouvelle Gestion Publique « NGP » se traduit par de nouvelles méthodes de gestion publique dont la Loi organique relative à la loi de finances de 2016 « LOLF » peut être considérée comme le symbole le plus marquant. Cette approche place la performance au cœur de l’action publique et conduit de plus en plus les administrations et les établissements publics à adopter des mesures et des outils inspirés de ces principes tout en se  lançant dans un processus de restructuration et de gestion axée principalement sur les résultats.  Comme la performance est devenue la préoccupation majeure de tous les décideurs. Dans cet article on cherche à bien expliquer que la mise en place d’un système de contrôle de gestion dans les organisations Publiques Marocaines est devenue plus que jamais une nécessité en adoptant une démarche de la performance.

Publicités