Toute la documentation sur le système d’imposition à l’échelle nationale et locale.


Il paraît que c’est devenu l’«indispensable» des inspecteurs des impôts. Lors des missions de vérifications des comptabilités des entreprises, ils ne quittent plus Genitax, cette application qui rassemble toute la législation fiscale, les circulaires de la Direction générale des impôts et la doctrine. En un clic, ils ont toute la documentation sur le système d’imposition à l’échelle nationale et locale.

Le tout, complété par les questions (par plusieurs centaines) que posent les contribuables à la DGI ainsi que les réponses que cette dernière y apporte. Ces positions  de l’administration, qui portent sur toutes les catégories d’impôt, sont opposables au fisc en cas de contrôle, insiste Rachid Seddik Seghir, associé-gérant de Seddik & Associés, le cabinet qui a développé Genitax.

L’application est disponible (gratuitement) sur Apple Store pour les utilisateurs de l’Iphone et Play Store pour les personnes qui ont des appareils sous Android. Deux jeunes ingénieurs ont travaillé pendant plusieurs mois pour développer cette application.
Outre la communauté des inspecteurs des impôts, tous ceux  qui pratiquent la fiscalité au quotidien  trouveront dans cette application un outil utile dans leur quotidien: experts-comptables, notaires, comptables agréés, avocats-conseil, comptables salariés dans les entreprises, chercheurs, enseignants, étudiants, etc.

La consultation des textes a été conçue de manière à offrir plusieurs repères et liens sur le mot-clé, objet du thème de recherche. Ainsi, chaque article du Code général des impôts est systématiquement relié aux références de la circulaire de la DGI qui décrit l’interprétation de l’administration sur le sujet.

Par exemple, un comptable d’une PME qui cherche à s’informer sur le régime de l’indemnité de transport ou de frais de représentation peut se référer simultanément aux dispositions du Code général des impôts, de la circulaire et le cas échéant, à la position du fisc en réponse aux questions diverses qui émanent de contribuables. Ou un gérant d’un garage de réparation automobile basé au centre de Casablanca qui est soumis au régime du forfait, peut se renseigner sur les coefficients appliqués par l’administration fiscale pour établir sa base d’imposition.

s36rzfm7p3qadqg3aafxwyp976m510

L’application Genitax fait écho au processus actuel de dématérialisation dans laquelle s’est engagée le fisc depuis cinq ans avec une accélération ces deux dernières années. La dernière mesure en date est la déclaration et le paiement en ligne obligatoire pour la déclaration et le paiement de l’IR cette année (échéance prévue le 1er mars 2018). A terme, la suppression du papier va induire des transformations dans les relations entre les contribuables et l’administration fiscale.

 

Publicités